A la rencontre Sandy Christine

Hello, c’est l’heure du nouveau rendez-vous auteur. Découvrons tout de suite qui nous accueillons aujourd’hui.

Bonjour à toi, Sandy, comment tu vas en ce moment ?

Sandy : Parfaitement bien, et toi ? J  

Je suis heureuse de partager un moment en ta compagnie pour apprendre à mieux te connaître et découvrir qui se cache derrière Sandy Christine ainsi que de ton travail. On commence ?

Peux-tu te décrire avec 4 adjectifs qui te qualifient le plus ?

Sandy : Maladroite (ceux qui me connaissent diront que c’est ma plus grande qualité, car mes anecdotes les font beaucoup rire), curieuse (un peu trop parfois), bavarde (je pense qu’on a exemple ici ah ah) et gourmande.

Parle-nous de ton parcours professionnel ?

Sandy : Après un bac littéraire, j’ai commencé par plusieurs années de droit, mais le premier confinement m’a fait réaliser que cela ne me plaisait plus. J’ai ensuite effectué un virage à 200 degrés pour faire une formation à distance en conseil en image et si tout se passe bien, dans quelques mois j’obtiendrais mon diplôme.

Comment t’est venue la motivation d’écrire ton premier roman ?

Sandy : J’ai toujours eu une passion pour les livres depuis toute petite, mais je n’ai jamais pensé en faire mon métier, car ça paraissait irréalisable. L’année dernière, j’ai gagné un concours d’écriture en Italie et ça a été comme un déclencheur pour moi. C’est à ce moment-là que je me suis dit que ce rêve était possible finalement et qu’il fallait que je creuse tout ça.

Pourquoi avoir choisi de te publier en auto-édition ? En es-tu satisfaite ?

Sandy : C’est arrivé un peu par hasard en réalité. J’ai eu la chance de participer pendant 45 jours à un Wordcamp organisé par Fyctia et à la fin de ce dernier, il était possible de publier notre roman ebook sur Stories by Fyctia. J’ai ensuite publié le papier par KDP d’Amazon et ces deux formules m’ont paru très complètes et simples d’utilisation. Je recommande totalement l’auto-édition pour tous les auteurs qui souhaitent se lancer dans cette aventure. C’est beaucoup de temps et d’énergie, car vous devez maîtriser tous les paramètres de votre roman, mais c’est une magnifique aventure que je ne regrette absolument pas.

De quelle manière te viennent tes idées ? Une petite anecdote à nous confier sur comment est né Matching with You?

Sandy : Mon esprit n’est jamais tranquille et j’ai sans cesse des idées qui apparaissent. Parfois ce sont des idées qui ne feront qu’un seul chapitre, parfois ces idées mènent à un roman. Généralement, elles font leur entrée dans mon cerveau à des moments où je ne peux pas les écrire, à croire qu’elles aiment me torturer ! Souvent c’est lors d’un rêve, quand je marche ou alors dans la douche (c’est typiquement le lieu où on se pose les questions existentielles).

Matching with You est né suite à un concours organisé par Fyctia sur le thème des sites de rencontre. Je n’avais absolument aucune base jusqu’à ce que je me cogne le petit orteil contre la table de mon salon et avec cette douleur (assez violente), je me suis dit « pourquoi ne pas écrire sur un personnage totalement maladroit ? Et que se passerait-il si cette même personne rencontrait l’être parfait ? ». C’est comme ça que la petite Sofia a vu le jour et l’histoire s’est ensuite enchainée.

Comment as-tu choisi le lieu et les prénoms de tes personnages ?

Sandy : Pour mes personnages, je me fais toujours une liste des prénoms que j’apprécie et ensuite je fais le tri et les associe selon la personnalité de chacun ou ce que je souhaite en faire ressortir. Par exemple pour Sofia, j’adore ce prénom et étant donné qu’elle a des origines irlandaises je trouvais que cela pouvait parfaitement évoquer le monde anglophone. Pour les lieux de l’histoire, ils ont tous un rapport avec le métier des deux personnages principaux, qui pour l’un des deux ne pouvait être réalisé que dans une grande ville donc Paris m’a paru la ville idéale ! Et Bordeaux, c’est une ville où j’adore me rendre donc l’idée s’est immiscée naturellement dans mon esprit au moment de la recherche.

Comment organises-tu ton quotidien entre vie personnelle et vie professionnelle d’autrice ?

Sandy : C’est assez compliqué de tout concilier, mais j’essaye de consacrer tous les jours un moment à l’écriture. C’est parfois très tôt le matin, parfois très tard le soir. Je m’assois dans mon bureau, je ferme la porte, lance une playlist et là je suis dans ma bulle. Seule ma motivation me dit combien de temps ce moment va durer XD

Comment retiens-tu toutes tes idées pour différents romans ?

Sandy : Je les écris sur l’application notes de mon téléphone pour les avoir toujours avec moi, ce qui n’est pas du tout recommandé si je perds mon téléphone (je vis dans le danger ah ah).

Parle-nous un peu de ton roman, Matching with you ?

Sandy : Matching with You, c’est une histoire d’amour actuelle et pleine d’humour. Tout débute sur un site de rencontre entre Sofia et un mystérieux inconnu. Sofia, c’est un peu la bonne copine, le personnage attachant qui vous donne envie de lui faire un gros câlin afin de la réconforter de toutes les maladresses qui lui arrivent. Elle ne croit plus en l’amour en raison de son passé douloureux et ses meilleures amies décident de tout faire pour l’aider à recoller les morceaux de son petit cœur. Matching with You c’est la rencontre d’un personnage imparfait avec une vie qui ferait en rêver plus d’un.

À quel personnage d’identifies-tu le plus ? et à contrario, le moins ?

Sandy : Sans aucun doute, je m’identifie à Sofia pour toutes les anecdotes qui lui arrivent, son niveau de cuisine et les merveilleuses amies qu’elle a. En plus, son prénom commence par un S comme le mien, c’est sûrement un signe ! 😀 Pour celui qui est le plus éloigné de moi, je dirais probablement le personnage d’Ethan (le frère de Sofia), qui est un peu le démon personnifié. J’ai voulu ce personnage avide, rancunier et égoïste, ce qui est clairement tout ce que je déteste dans l’humanité. Il a ses raisons d’agir comme ça, mais il reste tout de même un personnage que je n’ai pas épargné côté méchanceté.

Et donc la question qui fâche, qui est ton personnage préféré ?

Sandy : Je vais me faire battre par mes personnages XD J’adore Sofia, mais étant donné que je lui ai déjà accordé beaucoup de publicité, je dirais Jade. C’est un personnage sensible et qui n’a jamais renoncé à l’amour malgré sa tromperie récente. Elle est d’un soutien infaillible pour Sofia et même si elle n’est qu’un personnage secondaire, elle fait partie de l’avancée de l’histoire et reste un pilier des décisions prises par notre chère héroïne.  

Retrouve-t-on une part de ton histoire dans tes œuvres ?

Sandy : Totalement ! Beaucoup d’auteurs diront qu’ils mettent une partie d’eux dans chaque œuvre qu’ils font, un peu comme les Horcruxes d’Harry Potter. Un peintre va dessiner ce qu’il voit, ce qu’il aime, ce qui l’entoure et je pense qu’un auteur effectue exactement le même processus. Lorsque j’appuie sur les touches de mon clavier, je décris le monde qui m’encercle, mes pensées personnelles ou encore des histoires que j’ai entendues. Cela peut être une personne dans la rue qui va m’inspirer un personnage, un objet qui va déclencher un évènement ou alors une mésaventure qui m’est arrivé et que je vais relater avec plus ou moins de fiction. Je ne pense pas qu’il soit possible d’écrire sans mettre une part de soi-même dedans. On passe de longs mois à perfectionner un récit et c’est un peu comme si on se mettait à nu d’une certaine façon.

Si tu avais un conseil à donner à une autrice ou un auteur qui veut se lancer dans l’écriture de son premier jet, lequel serait-ce ?

Sandy : Ne surtout jamais renoncer, car tout est possible. Il faut toujours croire en ses rêves, même si cela parait surréaliste. Achever un roman demande beaucoup de travail et de motivation, mais il ne faut pas abandonner dès le premier obstacle. Il faut s’accrocher, il faut y croire et ce travail paiera tôt ou tard.

Par quel biais peut-on se procurer Matching with you ?

Sandy : Il est disponible en ebook sur toutes les plateformes habituelles grâce à Stories by Fyctia et en broché sur Amazon ou mon propre site (www.sandychristine.com)

Si une personne cherche à te contacter, par quel biais peut-elle le faire ?

Sandy : J’accepte les pigeons voyageurs, les papyrus et les chevaliers qui toquent à la porte de mon château muni d’un parchemin. Si vous disposez d’une connexion internet, vous pouvez aussi me suivre sur Instagram (sandychristine_author), Facebook (Sandy Christine Books) ou par mail (sandychristinebooks@gmail.com).

Es-tu pour l’écriture plusieurs romans en même temps ?

Sandy : Jamais. J’aimerais beaucoup, car j’ai des milliers d’idées que je souhaiterais concrétiser, mais si je me lance dans l’écriture de plusieurs histoires je sais pertinemment que je me perdrais et ne pourrais pas achever un seul de ces romans.   

Et pour terminer peux-tu nous parler tes projets en cours ?

Sandy : Je suis actuellement en train de corriger ma romance de Noël écrite au début de l’année 2021. C’est une histoire d’amour qui se déroule en Laponie sous fond de quiproquos et de boules à neige. Je suis heureuse de pouvoir m’y replonger même si l’été n’est pas forcément le meilleur moment pour parler de poudreuse et de père Noël XD.

J’ai également commencé la phase de recherche pour un nouveau roman qui se déroulera dans un campus américain (et quelques chapitres, car je n’ai pas pu m’en empêcher). Je suis désolée, mes personnages ne m’autorisent pas à en divulguer plus sur eux. On ne dirait pas, mais ils peuvent se montrer très autoritaires ces petits ! 

Eh bien, je te remercie d’avoir bien voulu répondre à mes questions. J’ai hâte de lire ton roman et découvrir ta plume.

Sandy : Je voudrais te remercier pour le temps que tu passes sur ton merveilleux compte et de donner la possibilité à tous les auteurs de publier leur voix, de connaître la personne derrière les mots. Merci pour cette opportunité que tu nous offres et on inversera les rôles lorsque ta romance sera publiée, j’ai hâte de pouvoir t’interviewer 😉 J’ai passé un super moment en ta compagnie et j’espère que vous tous qui avez lu jusqu’au bout ma petite vie, vous avez aussi apprécié cette petite bulle de bonheur. Croyez en vos rêves, vous seuls pouvez être les maîtres de votre destin (on dirait le slogan d’un film, mais c’est bien réel, si si je vous assure !).

Oh, après de si belles paroles qui me touchent, je m’adresse maintenant à vous, si ce n’est pas déjà fait, abonnez-vous à son compte Instagram. Elle partage avec vous son avancée sur l’écriture en cours de ses romans, mais aussi sur ses futurs projets. N’oubliez pas, si vous aimez son livre, apportez votre soutien en postant un avis sur les diverses plateformes d’achats.

A très vite…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s