A la rencontre d’Angèle ALLIOT

Hello, aujourd’hui c’est un rendez-vous auteur qui me tient à cœur. C’est une jeune autrice que j’aimerais vous faire connaitre. On est connectée toutes les deux. On se motive, se rassure quand on doute dans notre écriture et surtout on se soutient !

Bonjour à toi, Angèle, comment vas-tu en ce moment ?

Angèle : Je vais bien merci et toi alors ? Ravie d’être avec toi pour répondre à tes petites questions ! C’est l’été, le soleil est présent, la chaleur aussi, je passe mes journées à peaufiner la sortie de mon prochain roman, et écrire, parce qu’écrire est après tout ma raison de vivre ahah ! 

Je suis très contente de partager un petit moment en ta compagnie pour parler de qui se cache derrière Angèle Alliot ainsi que de ton travail. Run barry, run. Oops c’est pas le bon script, let’s go !

Peux-tu te décrire avec 5 adjectifs qui te qualifie le plus ?

Angèle : créatif, sensible, franche, débrouillarde et sympathique.

Quel est ton parcours professionnel ?

Angèle : Je suis encore étudiante au lycée (malheureusement), je vais passer en terminal l’année prochaine, mais ça ne m’empêche pas d’avoir déjà un métier ! C’est un peu étrange de dire ça, cependant c’est le cas, le voir marqué sur une fiche de paye est d’autant plus percutant crois-moi !

D’où t’es venu la motivation d’écrire ton premier roman ?

Angèle : Ce sont les personnages en premier qui ont évolué dans ma tête, et je mentirai si je te disais qu’ils sont parti… Puis, en salle de permanence au collège, j’ai écrit quelques mots, puis quelques paragraphes jusqu’à quelques pages…

Pourquoi avoir choisi l’autoédition pour Olivia ?

Angèle : J’ai eu une expérience en Maison d’édition avec mon premier roman. Pour le deuxième je voulais me lancer dans quelque chose de nouveau, ça fait peur, mais ça booste la persévérance. L’auto-édition a donc été une évidence après deux, trois recherches. “Olivia, où les vagues dansent” est déjà un challenge pour moi, je ne fais rien à moitié avec ce livre, gérer absolument toute la publication est un travail énorme mais bénéfique. Être jeune dans ce milieu n’est pas un atout, être en auto-édition n’arrange rien, beaucoup de personne diront que je n’ai rien d’une bonne auteure et que ma place n’est pas ici, c’est exactement pour cette raison que je tiens à réussir par moi-même, je suis fière de mon parcours et ne cracherai jamais dessus. L’avis des autres ne m’arrête pas, il me rend meilleur.

De quelle manière te viennent tes idées ? Une petite anecdote à nous confier sur comment est né Olivia ?

Angèle : Alors ça, c’est une bonne question ! Je crois que tous mes personnages ont une place dans ma vie et pour moi tout débute d’eux. Il suffit qu’il y en ait un qui a un message à passer et mon ordinateur se retrouve allumé, mon clavier en place et ma tête dans ce monde de lettre. Pour Olivia, j’ai visualisé une seule scène dans un rêve qui se passait sur un bateau de croisière, puis j’ai eu d’autres idées, d’autres scènes qui me sont venues et petit à petit le voyage de cette bande de 6 amis a pu débuter !

Comment as-tu choisi le lieu et les prénoms de tes personnages ?

Angèle : Les lieux sont venus au fur et à mesure de l’histoire, ça se passe sur une croisière il fallait que l’itinéraire soit cohérent et faisable. Pour les prénoms, c’est beaucoup de recherche sur les significations, ce qui sonne le mieux etc…

Comment organises-tu ton quotidien entre tes études et ta vie professionnelle d’autrice ?

Angèle : Je ne l’organise pas, j’en suis incapable ! Le problème avec moi c’est que je cogite toujours trop, partout et tout le temps. Je ne compte plus les fois, semaine de cours ou non, où je me suis réveillé entre minuit et trois heures du matin pour écrire car il m’était impossible de continuer à dormir sans poser mon idée quelque part… Bref, la fusion entre les cours et ma raison de vivre est compliquée à gérer, mais je m’en sors toujours bien !!!

Comment retiens-tu toutes tes idées pour différents romans ?

Angèle : LES NOTES DE TELEPHONE ! Evidemment comme beaucoup d’auteurs, j’ai des millions de calepin où j’y marque mes idées, cependant comme je vous le disais précédemment mes idées me viennent tellement soudainement que c’est dur de tout écrire sur papier, donc mes notes de téléphone existent principalement pour ça.

Ecris-tu plusieurs romans en même temps ?

Angèle : Oui, mais généralement ils n’aboutissent pas tous, ou alors j’en laisse de côté pour les travailler plus tard… (même si bon nombre sont en train de prendre la poussière dans mon ordinateur.)

Parle-nous un peu de ton prochain roman Olivia qui sort le 28 août prochain ?

Angèle : “Olivia, où les vagues dansent” est un roman qui passe par plusieurs stades psychologiques des épreuves que nous fait parfois endurer la vie. Il y a plusieurs sujets assez intenses mais qui me paraissent évident à raconter lorsque je pense à Olivia et Hugo, les deux narrateurs de ce roman. Je crois savoir que ce qui marque le plus cette histoire, et le lien très fort d’amitié qui lie ce groupe d’amis, ce qui est un aspect aussi important que les autres sujets selon moi.

A quel personnage t’identifies-tu le plus ? Et à contrario, le moins ?

Angèle : Tous mes personnages font partie de ma personnalité ou sentiment d’une façon ou d’une autre. Je crois être un mélange entre Hugo, Yukio et Olivia, oui ça fait beaucoup mais ils sont tous trois semblables à moi. Et, le personnage qui me ressemble le moins, serait Arthur, un peu trop calme pour moi ahah.

Et donc la question qui fâche, qui est ton personnage préféré ?

Angèle : Aie Aie Aie… Pour ne pas faire de mal à mes 6 chouchous, je dirai Bob, le serveur bien trop sympa au câlin de guimauve. 

Retrouve-t-on une part de ton histoire dans tes œuvres ?

Angèle : Oui, je crois qu’en tant qu’auteur on passe forcément par là. Nos histoires se créent en fonction de nos sentiments et de comment nous avons vécu certains moments de notre vie.

Si tu avais un conseil à donner à une autrice ou un auteur qui veut se lancer dans l’écriture de son premier jet, lequel serait-ce ?

Angèle : LANCEZ-VOUS ! La peur, quelle qu’elle soit, ne doit pas vous arrêter, votre idée, votre imagination mérite d’être écrite. Retenez bien, que dans tous les cas, vous n’avez rien à perdre (Et si jamais vous ne savez pas comment vous y prendre, j’ai fait quelques IGTV qui devraient vous aider eheh…)

Par quel biais pourrons-nous se procurer Olivia ?

Angèle : Sur mon site disponible dans ma bio instagram pour des exemplaires dédicacées ou pour l’achat d’une Box, sinon, disponible sur Amazon directement. 

Si une personne cherche à te contacter, par quel biais peut-elle le faire ?

Angèle : Je suis beaucoup plus active sur Instagram (auteure_askip) je dois bien l’avouer, je suis également présente sur Facebook (Angèle Alliot), ou alors par mail (auteure.askip@gmail.com).

Et pour finir quels sont tes projets en cours et à venir ?

Angèle : J’ai un vieux projets que j’aimerai reprendre de A à Z même si j’y ai mis le point final il y a plus d’un an. Le Tome 2 de “Olivia, où les vagues dansent” est en cours de rédaction et un autre projet émerge tout doucement mais sûrement. 

Eh bien, je te remercie d’avoir bien voulu répondre à mes questions, sache que je serais toujours là pour te soutenir et te motiver quand tu en auras besoin !

Angèle : Merci énormément à toi ! C’était un réel plaisir de répondre à tes questions,

Je m’adresse maintenant à vous, si ce n’est pas déjà fait, abonnez-vous à son compte instagram. Elle partage avec vous son avancez sur l’écriture en cours de ses romans mais aussi sur ses futurs projets, sur des sujets qui peuvent vous intéresser lors de ses vidéos IGTV.

A très vite…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s